Le meilleur moment pour publier sur Linkedin en 2023

Le meilleur moment pour publier sur Linkedin en 2023, les points clés :

Fais passer ton profil LinkedIn à un autre niveau avec la Méthode Linker 😎

Envie de tout casser sur LinkedIn ? 
On te donne nos secrets et la méthode utilisée pour nos clients !

Sommaire

Les heures idéales selon les agences marketing (la facilité)

Voici enfin ce que tu cherches : les heures magique pour poster sur Linkedin. Parce que bon, si tu suis ces horaires comme un pro, ton contenu va forcément décoller, non ? 

Le truc, c’est que des infographies sympatoches qui te montrent le meilleur moment pour publier ils en existent des tonnes, c’est le lead magnet de base pour beaucoup d’agence sociales. Maintenant, il y a comme un problème… Personne n’est d’accord sur le créneau idéal pour envoyer ton post ! 

Selon Oberla, la crème de la crème c’est entre 10h et 11h, le mardi, mercredi et jeudi. 

Mais, Hubspot voit les choses autrement : Le meilleur moment pour publier sur LinkedIn est de 10h à 12h et de 15h à 17h les mercredis, entre 8h et 10h les mardis et entre 13h et 15h les jeudis. 

Enfin, Sprout Social en se basant sur l’engagement, nous dit que : les meilleurs moments sont le mercredi de 8h à 10h et à midi, le jeudi à 9h et de 13h à 14h, et le vendredi à 9h.

C’est le bordel ou c’est moi ? 

Il est temps de faire le point sur toutes ces informations. D’après ces chiffres, le meilleur moment pour poster sur LinkedIn serait :

  • Les mercredis, entre 8h et 10h, ou 10h et 11h, ou 10h et 12h.
  • Les mardis et jeudis, peut-être le matin, ou carrément l’aprem, voire à midi.
  • Ah, et bien sûr, on oublie pas le dimanche.

Mais avant de te ruer pour ajuster ton calendrier de publication, t’as deux questions qui se bousculent dans la tête :

  • L’heure de publication, c’est vraiment le truc crucial pour briller sur LinkedIn ?
  • C’est quoi, au juste, la « meilleure » heure de publication ?

En fait, ça dépend.

La quête (sans fin) de la meilleure heure

En fait, tu te rends vite compte que  « meilleur » peut avoir différentes signification selon la plateforme à l’origine des stats. Certaines entreprise se basent le créneau où le plus de monde est connecté, d’autres sur celui où il y a le plus d’interactions avec le contenu…

Notre meilleur conseil si tu veux pouvoir toucher ton public, c’est de faire tes propres stats et de les analyser. 

Identifer TON MEILLEUR MOMENT pour poster sur Linkedin

On va se la jouer pas gourou du timing et te sortir une règle gravée dans le marbre, genre « mardi, 10h, le feu ! » Nan, nan, chaque audience est différente.

Analyse tes meilleures publications

Fais un tour des posts qui ont cartonné, trouve des patterns. Elles ont été postées à quel moment, quel jour, quelle heure?

Les outils LinkedIn te permettent d’avoir un overview de tes posts, de leur engagement et de leur visibilité. En vrai, c’est un peu casse tête et il existe d’autres outils qui te permettent de savoir précisément à quel moment ton contenu performent. Ils se basent sur tes stats passées, et identifient les moments chauds.

Parmis ces outils, tu peux trouver : 

Fais un tour sur les profils de la concurrence

Que serait Linkedin sans peu de stalking  ? Utilise ce qu’il y de plus social dans le réseau à ton avantage.

Jette un œil aux Linkedin tes rivaux, particulièrement ceux qui cassent tout.. Tu auras un aperçu de ce qu’ils pensent être des bons moments. Si vous jouez dans la même cour et le même secteur professionnel, il y a de fortes chances que vos audiences se croisent.

Astuce de margoulin : Beaucoup postent pile à l’heure. Pour te démarquer, essaie quelques minutes avant ou après l’heure, c’est un petit twist qui fait la diff.

Essaie, réajuste et recommence 

Le timing, n’est pas gravé dans la pierre. Ton audience évolue, toi et les saisons aussi. Les heures qui favorisent l’engagement sur tes posts peuvent changer. Jette régulièrement un oeil à tes stats et ça coince, essaie de nouvelles plages horaires. 

Désolé, mais ce n’est peut être pas l’heure le problème…

T’as le droit de pas nous aimer après ça, mais on va tout te dire. Prêt ?

La vérité, c’est que l’heure de publication n’est pas forcément le problème, ton post, l’accroche sa structure peut être en cause. Ce qu’il faut comprendre ici, c’est qu’un contenu destiné à cartonner sur Linkedin cartonera, QUOI QU’IL ARRIVE.

Un bon post, c’est celui qui cartonne, qui atteint son but. C’est pas si simple, mec. Faut que ça te positionne comme le boss dans ton domaine, pour générer du lead et des opportunités.

Alors désolé de te décevoir, mais publier sur le réseau à 7h30 ou à 10h ne ça changer pas grand-chose si ton contenu casse pas des briques.

Par contre, il faut être clair : poster à minuit un samedi, c’est comme crier dans le désert. Bref, concentre-toi sur le contenu, plutôt que sur l’heure exacte et tout ira bieeeeeeng. 

Nos astuces pour travailler ton contenu

On ne te demande pas d’être un professionnel, l’essentiel, pour engager ton audience ou trouver ed nouveaux client, c’est le travail de ton message ! La rédaction d’un bon post LinkedIn est un sujet (lien article) qui mérite plus de ligne mais voici les base de la création de contenu :

Sois régulier dans le temps : au delà de la visibilité où de l’aspect social, poster c’est récupérer des données qui te permettent d’identifier ce qui marche (ou pas).

Mise sur l’engagement : N’hésite pas secouer le cocotier, les commentaires, c’est la perle rare alors pose des questions, lance un débat, prend position… 

Engage-toi : Là il faut être le premier de la classe, celui au premier rang qui participe h24. Montre à Linkedin que tu passes du temps sur la plateforme, que tu donnes de la force aux autres créateurs de contenu.

Le dé(brief)

Trouver quel jour publier sur Linkedin ou le meilleur moment pour le faire, c’est bien, mais pas le Saint Graal.

C’est le contenu qui fait mouche. Concentre-toi sur le message, pas juste sur le timing. Le truc crucial et qui fera la différence ? L’audace, le débat et la claque que tu mets à ton lecteur.

Tu peux utiliser les infographies des meilleurs moments, jours, heure pour t’aiguiller au début, après, tu devras te mettre à l’analyse de tes données. Alors, trouve tes heures, teste, affine.

Mais souviens-toi, ce n’est pas que l’heure qui fait tout, le boss c’est toi et ton contenu.

Ps : Si tu en veux plus, on a lancé notre formation de ghostwriting, on te donne tout nos tips après plus 5k posts écrits par l’équipe.